Grande Bretagne

08 juin 2021 - 20 juin 2021

Gothic, une passion (toute) anglaise

Grande Bretagne

08 juin 2021 - 20 juin 2021

Gothic, une passsion (toute) anglaise

Caen, Bayeux, Hastings, Canterbury, Durham, Lincoln, Winchester, Salisbury, Wells, Gloucester, Cambridge. Un palpitant itinéraire de conquête. Avec Guillaume le Normand, ascendance viking revendiquée, s’embarquer vers l’Angleterre, ses riches mines, ses terres fertiles, ses fragiles royaumes saxons et danois entremêlés. Dans la barque ducale, au milieu des guerriers, un abbé italien, maître d’oeuvre de la première église entièrement bâtie avec les dernières innovations techniques allégeant les murs. C’est l’automne 1066. D’abord Hastings, la noire bataille puis Canterbury, la première cathédrale normande en terre anglaise: le destin de la Grande Ile bascule, liant pour des siècles l’Angleterre à la France, et, avec lui, un nouvel art s’enracine et se développe de part et d’autre de la Manche.

Le « gothique » est né. Vertical, audacieux, organisé, belliqueux, lumineux, fastueusement décoré. Il marque de son sceau inconfondable cette longue époque de fièvres créatrices qui ont enflammé et déchiré l’Europe des dames et des chevaliers, des paysans et des abbés, des marchands et des artisans, des croisés et des hérétiques. Une époque accoucheuse de la Guerre de Cent Ans comme des plus précieux ouvrages d’art. Guerroyer et bâtir. Et l’un n’ira pas sans l’autre. Don’t they?

L'occasion de humer de près l'entrelacs historique de ce qui fait la spécificité intranquille des rapports entre l'Angleterre et le continent!


Infos pratiques

Durée: 13 jours

Petit groupe, maximum 10 participants

Aventure du beau conçue et guidée par Marie Morand, historienne de l'art, ancienne directrice des Musées cantonaux du Valais

Reprise de l'édition 2020 annulée pour cause de pandémie, avec quelques modifications pour aller moins vite en besogne et rendre justice à la belle ville et cathédrale de Lincoln.

Attention, les dates peuvent changer en fonction de l'évolution de la situation sanitaire sur le terrain.

Votre guide

Marie Morand

La créatrice de l'Aventure du beau

plus d'infos

Programme

Jour 1: mardi 8 juin: Lausanne-Paris-Bayeux

Départ tôt en TGV pour Paris, arrivée en fin de matinée, transfert à la gare Saint-Lazare, déjeuner libre avant le départ du train pour la Normandie, destination: Bayeux.

Installation à l’hôtel et petit tour dans la ville en fin d’après-midi. Visite de la cathédrale d'Odon de Longueville, demi-frère de Guillaume le Conquérant, dans laquelle trôna pendant des siècles la fameuse tapisserie.

Dîner et 1ère nuit à Bayeux

Jour 2: mercredi 9 juin: à Caen, le duc de Normandie innove et revendique le trône saxon d’Angleterre

Départ en train pour la très voisine Caen, afin de respirer l'air normand d'avant la conquête. Une double abbaye y naît en 1063, destinée à ancrer en Basse-Normandie la dynastie d’origine viking dont le duc Guillaume est un des rejetons contestés. L’Abbaye aux Hommes, pour abriter la future tombe de Guillaume, et l’Abbaye aux Dames, pour celle de son épouse Mathilde de Flandre. Toutes deux vont porter la marque de l’abbé Lanfranco, originaire de Pavie, conseiller du duc et grand bâtisseur. Façades harmoniques, voûtes sexpartites, fenêtres hautes à claire-voie, alternance de piliers forts et faibles, motifs sculptés d'origine scandinave, le vocabulaire bourguignon du premier art gothique s’y affiine et influencera à son tour le futur des cathédrales européennes.

Retour à Bayeux et visite attentive dans l'après-midi des 68 mètres de son exceptionnelle tapisserie narrative, brodée peu après la conquête du trône anglais par le duc Guillaume. L’histoire dessinée de la formation du nouveau royaume anglo-normand.

Dîner libre et 2ème nuit à Bayeux.

Jour 3: jeudi 10 juin: s’embarquer pour l’Angleterre

Transfert très matinal au port, ferry pour Portsmouth. Déjeuner libre sur le bateau. Arrivée en début d’après-midi et route pour Hastings, le champ de bataille qui décida du sort non seulement de l'Angleterre mais aussi de l'Europe.

Dîner et nuit à Hastings ou Battle.

Jour 4: vendredi 11 juin: Canterbury, le siège archiépiscopal et la cathédrale modèle

Route pour Canterbury, premier bourg britannique évangélisé au 6ème siècle par un moine du nom d'Augustin envoyé par Rome. Il y fait bâtir une abbaye, assurant une aura toujours palpable à cette jolie ville médiévale du Kent. Quelques siècles plus tard, c'est là que Guillaume de Normandie fait son premier "coup" politico-artistique: nommer son compère Lanfranco archevêque du lieu. Non loin de la forteresse normande, Lanfranco fait rebâtir l'église saxonne, endommagée par un providentiel incendie, dans le style « normand » de Caen. Qui fera école bien sûr.

Visite du site UNESCO, déjeuner, ou l'inverse suivant l'horaire.

Fin d’après-midi libre. Dîner et nuit à l'hôtel.

Jour 5: samedi 12 juin: Canterbury-Durham: du haut en bas de la nouvelle Angleterre normande

Matinée de train afin de joindre les royaumes saxons du sud à l’ancienne Northumbria, longtemps danoise. Entrer en contact avec ce paysage d'eaux, de canaux et de champs cultivés qui ont tant attiré les Danois lors de leurs raids vikings sur la côte est de l'Angleterre.

Arrivée en début d’après-midi, installation à l’hôtel. Puis grimper au château pour un premier coup d’oeil et balade en ville

Dîner et 1ère nuit à Durham.

Jour 6: dimanche 13 juin: Inexpugnable Durham à la frontière avec les Scots

A pic sur la boucle de la rivière, l'impressionant site du château et de la cathédrale de Durham a servi de refuge final aux célèbres reliques de saint Cuthbert apportées par les moines de Lindisfarne fuyant les barques vikings en 875. Elles sont depuis 2016 présentées au public avec une rare collection de vestiges vikings et chrétiens mêlés, dans l'ancien dortoir des moines. Symboliquement de la même longueur que l'ancienne basilique Saint-Pierre à Rome, la nef de Durham marque l'apogée de l'architecture normande avec son mélange incroyable de motifs décoratifs, de polychromies et de rigueur constructive. Une étape fondamentale pour comprendre la constitution complexe des "identités anglaises". Visites et déjeuner.

Fin d’après-midi et dîner libres

2ème nuit à Durham

Jour 7: lundi 14 juin: Lincoln, une ville-clé

Train pour Lincoln. Barrant la colline urbanisée qui plisse les plaines souvent inondées de l'East Anglia, la façade-écran de la cathédrale de Lincoln époustoufle par son amplitude. Dressée face au château-fort, dans une mise en scène caractéristique du couple pouvoir laïque-pouvoir religieux en Angleterre normande, elle signale à tous l'importance de ce diocèse parmi les plus étendus du royaume que Guillaume s'empressa de créer en y déplacant le siègle épiscopal autrefois à Dorchester et en le confiant à un de ses fidèles (et peut-être cousin), Remigius, aumônier de la riche abbaye normande de Fécamp. Sa mission: créer ex-novo une cathédrale et consolider l'emprise normande sur l'Est de l'Angleterre. Un deuxième coup de maître. Fertile en conséquences...

Déjeuner, dîner et nuit à Lincoln.

Jour 8: mardi 15 juin: Lincoln-Salisbury

Après l'Angleterre "danoise", voyons comment l'Angleterre "saxonne" réagit à la conquête normande. Direction: sud-ouest. Départ, toujours en train, pour Salisbury, dans l’ancien comté du Wessex, matrice saxonne du royaume d’Angleterre.

Installation à l’hôtel et déjeuner.

Visite de la cathédrale, bâtie au 13ème siècle sous les derniers rois d'origine normande, dans une enceinte canoniale encore conservée, contenant plusieurs bâtiments monastiques. Un modèle importé d'Ile de France, mais retravaillé avec une incroyable façade peuplée de statues. Le prestige virtuose de la plus haute flèche du royaume.

Dîner et 1ère nuit à Salisbury.

Jour 9: mercredi 16 juin: Salisbury-Winchester-Salisbury: visite à l'ancienne capitale des rois anglo-saxons vaincus par Guillaume

En train jusqu'à Winchester, capitale et nécropole des rois saxons du Wessex de 635 à 1066, notammen d'Alfred le Grand qui en 878 stoppa la colonisation belliqueuse des Danois en Angleterre. Puis, afin de marquer le nouveau royaume, les Normands détruisirent la cathédrale d'Alfred pour faire place à un gigantesque édifice de 164 m de long. Au 14ème siècle, ce monument sera à son tour "emballé" par une nef en style perpendiculaire. Winchester: l'occasion rare de percevoir le défilé des siècles. Visites et déjeuner

Retour en fin d'après-midi. Dîner libre

2e nuit à Salisbury

Jour 10: jeudi 17 juin: Salisbury-Wells-Cloucester: audaces anglaises et broderies gothiques

En bus pour la cathédrale de Wells et son audacieuse croisée du transept reposant sur un ciseau d'arcs. A couper le souffle. Après le déjeuner, poursuivre le long de la frontière avec le Pays de Galles jusqu'à Gloucester où nous arriverons dans l'après-midi.

Dîner et nuit à Gloucester.

Jour 11: vendredi 18 juin: Gloucester

Vissée dans le rebord collineux qui sépare Angleterre et Pays de Galles, Gloucester est une position stratégique sur l'échiquier de l'histoire anglaise. Guillaume le Conquérant le sait bien lui qui va redonner vie à ce monastère saxon maintes fois tourmenté par les Gallois, en chargeant un de ses compagnons, Serlo, abbé normand formé au Mont Saint Michel, de lui redonner vie. Abbatiale normande, voûtée en pierre au milieu du 13ème siècle, Gloucester est le premier édifice où se testent, dans le cloître de 1370, les élégantes voûtes en éventail caractéristiques du gothique anglais. Visite et déjeuner.

Départ pour Cambridge. Installation à l'hôtel et balade en ville. Dîner et 1ère nuit à Cambridge.

Jour 12: samedi 19 juin: Cambridge

L'un des trois plus fameux campus universitaires de Grande Bretagne. Depuis le 13ème siècle, cette petite cité bucolique, colline imperceptible dans les plaines mouillées des Fens, ne cesse de voir croître la réputation de sa foire et de ses institutions de formation. Fondé par le roi Henri VI au milieu du 15ème siècle, King's College s'enorgueillit à juste titre d'une des plus belles Chapel du monde. Un conséquent volume de verre arachnéen soutenant miraculeusement la plus grande voûte en éventail que vous puissiez voir sur cette planète, la plus fine expression du gothique à l'anglaise.

Après la visite, le déjeuner et l'après-midi sont libres. Un petit tour au Fitzwilliam Museum? Une promenande sur les Backs? Une excursion à la délicieuse cathédrale normande d'Ely et sa croisée du transept en étoile?

Dîner de clôture et 2ème nuit à Cambridge.

Jour 13: dimanche 20 juin: Retour

Retour libre (non inclus dans le prix) Avion? train? Séjour supplémentaire en Angleterre? Nous sommes à disposition pour vous conseiller.

Prix/Prestations

En cours de calculation

Prestations incluses:

  • Accompagnement et visites commentées de la guide-conférencière Marie Morand, conceptrice du voyage
  • Accompagnement logistique d'un collaborateur de l'Aventure du beau
  • Trains Genève-Bayeux-Caen, Cantorbéry-Durham-Lincoln-Salisbury-Winchester-, Gloucester-Cambridge en1ère classe
  • Bateau Caen-Portsmouth
  • Bus privé Portsmouth-Hastings-Cantorbéry, Salisbury-Wells-Bristol-Gloucester
  • Transferts selon programme
  • 12 nuits en chambre double dans des hôtels confortables 3*et 4*, choisis pour leur adéquation au programme de visites et leur ambiance
  • 18 repas selon programme
  • Entrées dans les sites et les musées selon programme
  • Equipement audio individuel pour les visites

Prestations non incluses

  • Repas libres du programme
  • Boissons
  • Assurances annulation et rapatriement, bagages, accidents, valables dans les pays traversés
  • Supplément chambre individuelle
  • Retour individuel depuis Cambridge le dernier jour

Cet itinéraire original est à vivre avec les imprévus et les bonnes surprises de toute aventure du beau.

Contacts

Contacter Marie Morand

[email protected]



Le Coin lecture

Pour entrer dans l'atmosphère de cette aventure du beau, rien de mieux que de se délecter en compagnie de l'historien de l'art et écrivain de polars Adrien Goetz, avec sa très inventive Intrigue à l'anglaise, Grasset, Paris 2007, Livre de Poche.

De quoi vous aérez les méninges en compagnie de la famille royale anglaise aux prises avec les secrets de la Tapisserie de Bayeux entre Caen, les îles anglo-normandes et Le Louvre.



L'Aventure du beau

Des oeuvres et des sites choisis en vertu de leur exceptionnelle capacité à incarner notre histoire. Une approche lente, sensible et en profondeur afin d'en révéler le sens, pour mieux le comprendre, et, pourquoi pas, construire une expérience personnelle de la beauté. Réveiller notre regard. Voir… vraiment voir.