Ensembe

Réveiller notre regard

Des oeuvres et des sites choisis en vertu de leur puissante capacité à incarner notre histoire. Une approche lente, sensible et en profondeur, afin d'en révéler le sens et, pourquoi pas, construire une expérience personnelle de la beauté. Voir...vraiment voir.

L'Aventure du beau

L'amicale des petits...et grands voyages d'art

Pour partager notre passion de ce que l'art nous révèle de nos sociétés, de nos valeurs et de nous-mêmes, dans la conviction que la fréquentation de la beauté nourrit en profondeur notre développement d'être humain.

Qui sommes-nous?

Un petit collectif d'amies de longue date, issues du monde professionnel de l'histoire et de la restauration des oeuvres d'art, au bénéfice d'une longue expérience dans des postes à responsabilités, désireuses d'enrichir et de mettre à la disposition d'un large public d'intéressés nos outils et nos connaissances. Passionnées par la recherche du sens des oeuvres d'art dans l'histoire, ainsi que des techniques qui les ont rendues possibles, nous aimons arpenter le monde et partager la découverte des mille et un visages de la beauté.

La ligne de voyages L' Aventure du beau a été créée le 31 juillet 2012 par l'historienne de l'art et muséologue Marie Morand, alors en passe de terminer son mandat de directrice des musées cantonaux du Valais, afin de donner une suite à son engagement en faveur de l'accessibilité à l'oeuvre d'art. Une bonne vingtaine de voyages s'en sont suivis, réalisés pour la plupart en partenariat avec l'agence bordelaise Voyages Intérieurs et aussi, de temps à autre, avec Voyages et Culture à Lausanne. Depuis l'été 2020 L' Aventure du beau s'est convertie à l'indépendance, toujours sous la direction de Marie Morand, tout en gardant la possibilité de s'associer de cas en cas avec Voyages Intérieurs pour des co-productions ciblées.

L' Aventure du beau fonctionne comme une "amicale", type société des amis de...., sans but lucratif. Les prix sont calculés pour couvrir strictement les coûts de production et d'organisation des rencontres, des voyages et des publications on line. Ils comprennent également le défraiement des intervenants en voyage ainsi que de modestes honoraires leur permettant la recherche et la documentation nécessaires à la création desdits événements.

Pour plus de détails sur l'organisation, voir la page L'Equipe.

Que faisons-nous?

  • Des voyages d'art et d'histoire à thèmes, créés, organisés, guidés et accompagnés par la personne-même qui en a conçu le thème
  • Mais aussi: des rencontres autour d'une exposition, d'une conférence, d'une restauration.
  • Et enfin: la publication régulière de lectures d'oeuvre en ligne: les Regards à l'oeuvre.

Pourquoi ce choix d'un thème d'art [et d'histoire] ?

L'art ne sort pas de nulle part. Tout comme notre façon d'appréhender un paysage, de saisir la beauté ou la laideur du vivant, l'art est intrinsèquement lié à la société qui le produit. Au fond, figurative ou non, maladroite ou magnifique, l'oeuvre d'art n'exprime rien d'autre sous la multiplicité de ses formes, qu'un effort toujours recommencé pour célébrer et rendre visibles, voire inoubliables, les sensibilités, les valeurs, les rites, rituels, questions existentielles, visions du monde, spiritualités laïques ou religieuses qui nous travaillent.

L'art est un « incarnateur » de notre foisonnante humanité. Cela peut être la volonté de forger un sentiment national ou de légitimer un pouvoir. Par exemple autour d'un monument-phare telle la Basilique Saint-Marc à Venise, ou d'une nouvelle capitale comme Saint-Pétersbourg en Russie. A l'autre bout de la chaîne, cela peut être aussi l'expression d'une nouvelle façon d'envisager notre relation au divin, au sacré, à notre intériorité. Telles les fresques de Giotto relatant la vie de saint François à Assise, les sculptures des temples d'Angkor-Vat au Cambodge, les grands monochromes rougeoyants de Mark Rothko ou les vitraux de Soulages à l'abbaye de Conques. D'où l'importance de construire un fil rouge, le thème, qui puisse relier les oeuvres entre elles et aller puiser les éléments nécessaires à faire surgir leurs significations.

Ainsi, apprendre à voir, à fréquenter, à lire la beauté d'une oeuvre d'art, d'un monument, d'un site, d'un paysage, ce n'est pas seulement expérimenter, souffle coupé, ce fragile et mystérieux moment de poignante réconciliation avec l'univers. C'est encore et surtout approcher de l'intérieur l'histoire du monde et de ses valeurs, opérer une réflexion sur nos sociétés présentes et passées, s'éveiller à la conscience de notre propre place dans le concert du monde et, enfin, développer un sens aiguisé de ce qui se manifeste continûment à nous, à chaque instant sous nos yeux. C'est aussi comprendre la laideur, le mauvais goût, le négligé. Un précieux bagage critique pour notre agir.

"Heureux qui comme Ulysse a fait un beau voyage..." écrivait Joachim Du Bellay, au XVIe siècle. Le beau voyage d'Ulysse? A vrai dire, ce fut un lent parcours de formation, décapant à souhait, où la beauté est une leçon de vie et une clé pour comprendre sa mission personnelle. "Heureuse époque, renchérit le philosophe Marin de Viry en 2010, où le voyage était un rite de passage à l'âge adulte, un journal de bord à la main. On était voyageur pour devenir un homme".

Où L'Aventure du beau nous emmène-t-elle ?

La spécialité de L' Aventure du beau c'est l'Europe "aux mille parapets". Elargie au "continent" russe, au pourtour méditerranéen ainsi qu'au Proche-Orient. Creuser nos cultures d'ancrage et ses fertiles métissages. Ce qui ne nous empêchera pas de créer parfois un voyage hors de ces "frontières culturelles" quand les liens du thème nous y invitent.

Une fois le thème esquissé, nous choisissons un certain nombre de réalisations artistiques, œuvres d’art, monuments, ensembles urbains, propres à rendre la meilleure représentation qualitative dudit thème. Puis nous mettons sur pied un itinéraire qui n'est pas obligatoirement construit sur une destination géographique à explorer de fond en comble, mais bâti plutôt sur la séquence chronologico-thématique qui fait sens. Aussi, vous ne trouverez pas chez nous de propositions monographiques type "Le circuit des châteaux de la Loire" mais plutôt une sélection des lieux les plus appropriés à saisir et à faire voir "la Renaissance en France"

Notre grand bonheur c'est lorsque nous pouvons voyager à travers un ou plusieurs pays pour égréner les étapes d'une démarche artistique que nous pistons depuis ses premiers bourgeons jusqu'aux oeuvres de la maturité.

Comment ça se passe ?

Les créatrices/créateurs des aventures du beau proposées guident le voyage, rendent perceptible aux participants le fil rouge du thème et commentent avec attention les oeuvres choisies qui sont soigneusement resituées dans leur contexte historico-culturel. Afin de bien saisir la particulière qualité des oeuvres, sites et monuments du voyage, des comparaisons avec d'autres oeuvres sont présentées au groupe par le biais de reproductions sur fiches. La priorité est mise sur le "voir l'oeuvre", sur la découverte de sa qualité esthétique, de sa nouveauté... L'ambiance est amicale et les questions bienvenues.

Ces choix, ces présentations, ces lectures d' oeuvres, ces commentaires ont pour seule fonction de faciliter votre approche de la beauté et du sens historique qu'elle véhicule. Apprendre ensemble à voir l’oeuvre accomplie, la recherche de l’artiste, sa technique, les idées et le contexte culturel qui ont présidé à sa création, à sa notoriété. Chercher le noyau dur d’une démarche artistique, cueillir l'essentiel du message d’une civilisation. En sélectionnant drastiquemet les oeuvres que nous travaillons en profondeur, nous voulons combattre ce mode devenu habituel de la consommation culturelle qui consiste à vouloir tout voir vite et tout savoir sur tout ce qui tombe sous nos yeux. Un mode qui disperse l'attention, noie le sens des oeuvres et prépare l'inévitable confusion et le rapide oubli.

C'est aussi pour permettre ce travail en profondeur et favoriser la contemplation que nos aventures du beau sont pensées pour de petits groupes, de six à une dizaine de personnes au maximum. Ensemble, c’est mieux, pour l’échange des curiosités, des compétences et des affinités d’abord, et aussi parce que les frais d’organisation sont moins lourds. Mais l’approche du beau suppose aussi une relation personnelle. Aussi sommes-nous organisés pour que puissent alterner les moments d’aventure du beau en groupe avec des plages libres pour chacun d’entre vous.

En outre, une écoute individuelle des aventures du beau, rendue possible grâce à un équipement audio adapté pour chacun, renforce encore cette originale façon d’expérimenter sa propre sensibilité tout en bénéficiant de celles du groupe. Et, comme nos voyages sont accompagnés par une personne en charge de la logistique sur place, nous pouvons consacrer toute l'énergie désirée à cette expérience du regad. Réveillé.

De plus, comme les oeuvres que nous présentons incarnent une histoire, un goût et des valeurs précises, nous portons une grande attention à vous faire goûter la culture du milieu dans lequel elles baignent: l'accompagnatrice/teur en charge de la logistique privilégie donc autant que possible les hébergements et les repas qui peuvent apporter un complément de compréhension et de jouissance à ce qui est montré dans l'aventure du beau que vous avez choisie.

Enfin, étant convaincues que nous pouvons et devons contribuer à une relation plus équilibrée avec notre environnement naturel, nos voyages se font généralement en train, en transports publics ou en petits bus loués (à motorisation électrique, quand cela sera possible).

Pour qui ?

Tout le monde. L' Aventure du beau est un projet développé expressément pour permettre à chacun d’enrichir son expérience du monde à travers l’art et le beau dans un langage simple. Il n’y a pas de connaissances pré-requises. Au contraire. "Le rapport à l'art ne passe pas d'abord par l'analyse et l'étude mais par un effort d'attention et d'écoute...Le face à face avec l'oeuvre est le seul espace possible pour le comprendre" Fabrice Midal, Comprendre l'art moderne, 2007.

Bienvenue dans L' Aventure du beau.


Archives voyages déjà réalisés




Haut de page

L’Equipe

Voyages et visites

Regards à l’oeuvre

Pour aller plus loin

L'Aventure du beau

Des oeuvres et des sites choisis en vertu de leur exceptionnelle capacité à incarner notre histoire. Une approche lente, sensible et en profondeur, afin d'en révéler le sens et, pourquoi pas, construire une expérience personnelle de la beauté. Réveiller notre regard. Voir… vraiment voir.