Grenade, Séville, Madrid

25 mars 2020 - 03 avril 2020

Fierté et désillusion. La peinture espagnole du Siècle d'Or

Grenade, Séville, Madrid

25 mars 2020 - 03 avril 2020

Fierté et désillusion. La peinture espagnole du Siècle d'Or

Il était une fois, dans la somptueuse et sévère ville de Grenade, un jeune peintre si désireux de devenir l’élève du grand portraitiste Van Dyck à Anvers qu’il s’engagea comme "tercios" dans les troupes espagnoles en partance pour les combats en Flandre contre les Provinces-Unies. Et il réussit; accompagna même Van Dyck en Angleterre, puis revint en Andalousie développer une oeuvre singulière dont certains fleurons, aujourd’hui à l’Ermitage de Saint Pétersbourg, seront même attribués à la main de Vélasquez.

C’est la belle histoire que raconte Antonio Palomino, dans son "Parnasse des peintres espagnols" (1724) et qu’un mystérieux petit portrait du 17ème siècle, confié en 2016 à l’atelier de restauration de Gisèle Carron pourrait bien corroborer. Une histoire qui ouvre grandes pour nous les portes de ce Siècle d’Or de la peinture espagnole, certes inspirée de l’Italie et de la Flandre, mais surtout marquée par le regard acéré et désabusé de ses artistes confrontés à la violence des conflits économiques et religieux ainsi qu’à la lente érosion de la puissance espagnole. Une peinture digne, fière, sans concessions au joli, des incisifs tableaux du Greco au réalisme travaillé de Vélasquez, sans oublier la fièvre de Zurbaran et de Ribera.

Comment cette lignée si reconnaissable dans la peinture baroque s’est-elle constituée? De Grenade à Séville, puis dans les fabuleuses collections madrilènes du Prado et de l’Escorial, nous suivrons les jalons de ce brûlant siècle qui commença avec la publication en 1605 d’un des romans les plus railleurs des moeurs de l’aristocratie espagnole: le "Don Quichotte" de Miguel Cervantès. Un signe avant coureur des implacables "Ménines" de Vélasquez?


Infos pratiques

Durée: 10 jours

Petit groupe, maximum 12 participants

Aventure du beau conçue et guidée par Gisèle Carron, restauratrice d'art

Télécharger le programme

Soirée de présentation le 12 décembre 2019 à 18h30 sur inscription auprès de notre agence partenaire Voyages et culture


Télécharger la fiche d’inscription

Votre guide

Gisèle Carron

Une restauratrice d'art taillée détective

plus d'infos

Programme

Jour 1: mercredi 25 mars: Martigny-Bordeaux: un autoportrait plutôt mystérieux

Martigny: accueil à l’atelier de restauration, présentation et analyse de l’"Autoportrait à la cordelette d’argent" attribué à Pedro de Moya, point de départ de notre aventure du beau autour du Siècle d’Or de la peinture espagnole. L'occasion rarissime d'entrer en contact étroit avec la technique du peintre et d'ouvrir son oeil à la lente et magistrale fabrication d'une oeuvre.

Déjeuner et transfert à l’aéroport. Vol Genève-Bordeaux. Dîner libre dans l'avion.

Transfert à l’hôtel et nuit à Bordeaux.

Jour 2: jeudi 26 mars: Bordeaux-Grenade: sur les traces de Pedro de Moya

Musée des Beaux-Arts de Bordeaux: visite et analyse du bel ’"Autoportrait aux livres" de Pedro de Moya, 1650, très proche de l’art de Van Dyck, un excellent témoignage de l’emprise de l’art flamand sur la jeune peinture espagnole.

Déjeuner en ville puis transfert à l’aéroport. Vol pour Grenade.

Transfert à l’hôtel, dîner et 1ère nuit à Grenade.

Jour 3: vendredi 27 mars, Grenade: fabuleuse Alhambra

Matinée au Musée des Beaux-arts de Grenade, installé dans le fastueux palais Renaissance de Charles Quint à l’Alhambra: Pedro de Moya, ses maîtres et contemporains, notamment son ami sévillan proche de Vélasquez, Bartolomeo Esteban Murillo, à qui il transmet les leçons de Van Dyck.

Après le déjeuner, visite de l’Alhambra: la forteresse et la Casa Real, le Palais des Lions, et, librement, le jardin de l’architecte (Generalife)

Dîner libre et 2e nuit à Grenade.

Jour 4: samedi 28 mars: Grenade, puis Séville

Matinée à la cathédrale de Grenade, sa façade ondulante dessinée par le maître de Pedro de Moya, Alonso Cano, avec, dans la sacristie, une autre oeuvre de notre peintre-soldat: l’"Apparition de la Vierge à saint Julien".

Après le déjeuner, pris dans les alentours de la cathédrale où résidait Pedro de Moya,départ en train pour Séville.

Dîner et 1ère nuit à Séville.

Jour 5: dimanche 29 mars: Séville, après Pedro de Moya, rencontrer Vélasquez

Une matinée pour faire le joint entre Pedro de Moya et Diego Vélasquez, né et formé à Séville. D’abord l’"Incrédulité de saint Thomas", de Pedro de Moya à l’église Sainte Anne, puis, au Musée des beaux-arts, une sélection autour de Vélasquez.

Déjeuner, après-midi, dîner et soirée libres.

2e nuit à Séville.

Jour 6: lundi 30 mars: Excursion à Cadix, l’exportation des oeuvres espagnoles vers le nouveau monde

Une journée pour sentir le vent du large dans ce célèbre port qui vit tant de frégates en partance pour les Amériques. Evocation de l’influence de la peinture espagnole sur le nouveau monde et visite du port. Déjeuner sur place.

Retour à Séville en fin de journée et dîner.

3e nuit à Séville.

Jour 7: mardi 31 mars: Madrid: Prado

Départ en train pour Madrid, transfert à l’hôtel et déjeuner.

Après-midi: une première visite au Prado pour goûter aux oeuvres flamandes et italiennes qui ont inspiré la peinture espagnole: Titien, Rubens, Van Dyck et quelques autres.

Dîner et 1ère nuit à Madrid.

Jour 8: mercredi 1er avril: les maîtres espagnols du Prado

Le matin, deuxième visite au Prado consacrée à la peinture espagnole des 16e et 17e siècles: Greco-Vélasquez-Ribera-Zurbaran-Murillo.

Déjeuner, après-midi, soirée et dîner libres.

2ème nuit à Madrid.

Jour 9: jeudi 2 avril: du Prado à l’Escorial

Troisième visite au Prado le matin pour une analyse des « Ménines » de Vélasquez et ensuite train pour l’Escorial. Déjeuner et visite de cet étonnant monastère-palais-musée bâti à la demande de Philippe II.

Retour à Madrid et repas de clôture.

3ème nuit à Madrid.

Jour 10: vendredi 3 avril: Madrid-Genève

Journée libre jusqu’au transfert pour le vol retour Madrid-Genève.

A moins que l’envie de vivre les fameuses processions de la Semaine Sainte à Séville ne vous incite à prolonger votre séjour en Espagne.

Prix/Prestations

PRIX: 4'950 CHF

Inclus dans le prix:

  • Accompagnement et visites commentées de la guide-conférencière Gisèle Carron, conceptrice du voyage
  • Accompagnement logistique d'un collaborateur de l'Aventure du beau
  • Vols Genève-Bordeaux-Grenade et Madrid-Genève en classe économique
  • Trains Grenade-Séville-Madrid en 1ère classe
  • Transferts selon programme
  • 9 nuits en chambre double dans des hôtels confortables 3*et 4*, choisis pour leur adéquation au programme de visites
  • 12 repas selon programme
  • Entrées dans les sites et les musées selon programme
  • Equipement audio individuel pour les visites

Non inclus dans le prix:

  • Repas libres du programme
  • Boissons
  • Assurances annulation et rapatriement, bagages, accidents, valables dans les pays traversés
  • Supplément chambre individuelle: 1'165 CHF

Modifications réservées.

Sont applicables les conditions générales de contrat et de voyage de VOYAGES ET CULTURE CVC SA (sur demande ou disponible sous www.voyages-et-culture.ch).

Contacts

Contacter l'agence:

Voyages et Culture
Rue de Bourg 10
1002 Lausanne
Tél. +41 21 312 37 41
[email protected]
www. voyages-et-culture.ch

Contacter Gisèle Carron

[email protected]





L'Aventure du beau

Des oeuvres et des sites choisis en vertu de leur exceptionnelle capacité créatrice à incarner notre histoire. Une approche lente, sensible et en profondeur afin d'en révéler le sens, comprendre mieux qui nous sommes, et, pourquoi pas, construire une expérience personnelle de la beauté. Des voyages d'art cousus main, en petits groupes d'une dizaine de personnes. Voyager le monde...autrement.