Les carnets du Beau

11.02.2020

Regards à l'oeuvre: la Tapisserie de Bayeux, 900 ans avant le cinéma


J'en reviens estomaquée. Ce qui n'était pour moi qu'un incontournable document historique brodé, facile à repérer parmi les centaines qui constituent le bagage obligé d'une historienne de l'art médiéviste, est devenu...une oeuvre. Mieux, un chef-d'oeuvre. Entrer dans la salle noire et le frisson commence. 70 mètres d'une saga qui vous aspire, des mystérieux ordres que le dernier roi anglo-saxon sans enfants murmure à son beau-frère Harold en partance pour la Normandie et la famille des cousins où le roi a grandi, jusqu'à la furieuse défaite d'Hastings et la mort d'Harold, en passant par le débarquement en grand équipage du duc Guillaume venu réclamer la promise couronne anglaise qu'Harold s'est appropriée entretemps malgré le serment fait à Guillaume sur les saintes reliques (on se croirait dans Games of Thrones!), cette histoire archi-connue de la Conquête de l'Angleterre est racontée avec un souffle épique et une maestria narrative qui vous laisse pantois. 

Et tout ça réalisé entre 1067 et 1082, sans doute pour le demi-frère de Guillaume, l'évêque de Bayeux, Odon de Conteville, au point de tige et de couchage, avec des laines teintées de quatre couleurs seulement mais habilement distribuées et nuancées pour suggérer la troisième dimension, probablement dans un atelier de la région de Canterbury connue pour ses tentures historiées. Mais quelle main a dessiné cette haletante épopée qui court d'un seul tenant sur huit toiles de lin cousues ensemble? Avec ses scènes de bataille enlevées et ses préparatifs de guerre plus vrais que nature?  avec une maîtrise admirable des enchaînements et de la composition au point de jouer avec les sacro-saintes bordures pour y insérer le mauvais présage de la fusante comète de Halley (vue en Angleterre du 24 avril au 1er mai 1066) et les futures barques de l'invasion que Harold craint déjà? A qui appartient ce geste pictural si expressif qui fait lever la tête des Anglais inquiets et s'arrondir les yeux d'Harold à peine installé sur le trône vacillant de son beau-frère défunt?

On ne sait pas. On dit: le Maître de la Tapisserie de Bayeux. Salut le Maître!

 Marie Morand

Regards à l'oeuvre, Angleterre 2020, Tapisserie de Bayeux, la comète de Halley

Regards à l'oeuvre: Angleterre 2020, Baie de Dives, préparation de la flotte de Guillaume

Regards à l'oeuvre: Angleterre 2020: Bayeux, bataille de Hastings